Dreamclass

Dreamclass

American Staffordshire Terrier

 


STANDARD


 


 


   C'est le texte officiel édité par le club de race et approuvée par la Fédération Cynologique Internationale. Le standard est le description du chien proposé comme modèle idéal de la race.


    Il faudra attendre 1936 pour voir officialiser la race par l'American Kennel Club, instance officielle associée à la Fédération Cynologique Internationale. 1936 est donc la date officielle de la création du standard de race.


    Il donne les différentes indications quant à l'origine de la race et les différentes variétés qui sont admises. L'apparence générale du chien et les défauts éliminatoires y sont listés.


Y figurent aussi les points de non confirmation, c'est à dire que le chien présente de graves défauts et qu'il ne pourra jamais reproduire et obtenir son inscription définitive au Livre des Origines Françaises.


    Le standard sert de référence lors des examens de confirmation, cependant, le chien idéal n'existant pas, il n'est pas figé, il peut évolué et ainsi être révisés sur divers points. La dernière révision du standard date du 1er décembre 1997.


    Il faut savoir que la section du Livre des Origines Françaises concernant l'Amstaff est fermée. Il est donc impossible d'y inscrire un chien dont la généalogie n'est pas officiellement reconnue sur 3 générations, en revanche, il peut être inscrit sur le Livre d'Attente.


     Pour l'American Staffordshire Terrier, il porte les références suivantes : standard F.C.I. 286 du 03-09-96 race numéro 126.


 Date de publication du standard d'origine en vigueur : 03-09-1996


Classification F.C.I. : Groupe 3, les Terriers


Section 3, Terriers de type Bull


sans épreuve de travail


origine : Etats-Unis


     Le standard décrit l'Américan Staffordshire Terrier comme édicté ci-dessous :


    Aspect Général


l'Américan Staffordshire Terrier doit donner une impression de grande force pour sa taille. C'est un chien bien construit, musclé tout en étant agile et gracieux et très éveillé avec son entourage.


Il doit être compact, ni haut sur pattes, ni levretté dans ses lignes.


Son courage est proverbial.


    Tête


De longueur moyenne, haute de toute part


    Région crânienne


Crâne : large, les muscles jugaux très prononcés


Stop : net, marqué


    Région faciale


Truffe : nettement noire


Museau : de longueur moyen, arrondi dans sa partie supérieure, il tombe brusquement sous les yeux


Lèvres : jointives et unies, sans parties lâche


Mâchoires/Dents : bien dessinées, la mâchoire inférieure doit être forte et capable de puissance dans sa prise. Les incisives supérieures sont en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures


Joues : les muscles des joues sont très prononcés


Yeux : de couleur foncés, ronds, bien enfoncés dans les orbites et bien séparés. Jamais de ladre aux paupières.


Oreilles : Insérées haut, coupées ou non coupées. On préfère les oreilles non coupées qui doivent être courtes, en rose ou semi-dressée. Les oreilles carrément tombantes seront pénalisées.


 Cou


Lourd, légèrement galbé, il va en diminuant des épaules à l'attache avec la tête. Il est de longueur moyenne. Absence de fanon.


  Corps


Dessus : dos assez court. Légère déclivité du garrot à la croupe, laquelle offre une pente douce et courte jusqu'à la naissance de la queue.


Rein : légèrement remonté.


Poitrine : bien descendue et large. Côtes bien cintrées, bien descendues vers l'arrière, bien serrées toutes ensemble.


    Queue


Courte en comparaison de la taille du chien, attachée bas, elle s'amenuise en une pointe fine. Elle n'est pas enroulée ni portée au-dessus du dos. Elle n'est pas amputée.


  Membres antérieurs


Ils doivent être droits avec une ossature forte et ronde.


Epaules : fortes et musclées. Omoplates larges et obliques.


Métacarpes : d'aplomb.


  Membres postérieurs


Bien musclés.


Jarrets : bien descendus, ils ne sont déviés ni vers l'intérieur ni vers  l'extérieur.



    Pieds


De taille moyenne, bien cambrés et compacts.



    Allures


Elastiques, sans roulis et sans aller l'amble.



    Robe


Poil : court, serré, dur au toucher, luisant


Couleur : toute couleur est admise, robe unicolore, pluricolore ou panachée mais les robes comportant plus de 80% de blanc, les robes délavées, les robes noir et feu et foies (marron) ne doivent pas être encouragées.



    Taille


Taille et poids doivent être en rapport. On doit rechercher une hauteur au garrot de 46 à 48 cms pour le mâle et 43 à 46 chez la femelle.




  Est considéré comme défaut :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité :


- truffe envahie par le ladre


- prognathisme supérieur ou inférieur


- yeux clairs


- ladres aux paupières


- queue trop longue ou mal portée


- les mâles doivent avoir 2 testicules d'apparence normale complètement descendues dans le scrotum



  LES POINTS DE NON CONFIRMATION



 Type général :


- manque de type (insuffisance de caractère ethnique qui fait que l'animal dans son ensemble ne ressemble plus suffisamment à ses congénères de la même race)


- tailles non comprises dans les limites du standard soit :


46 à 48 cms pour les mâles (tolérance moins 2cms et plus 4cms)


43 à 46 cms pour les femelles (tolérance moins 2cms plus 4 cms)



 Points particuliers dans le type :


- graves défauts de construction

- antérieurs tords

- crâne étroit

- queue recourbée sur le dos ou portée de manière permanente

au-dessus de la ligne de dos

oreilles tombantes ou totalement dressées



 Robe :


- yeux très clairs


- yeux exorbités


- truffe envahie par le ladre



 Anomalies :


- monorchidie-cryptorchidie


- prognathisme ou rétrognathisme


- plus de 2 incisives manquantes


-  - plus de 3 précarnassières manquantes (PC1 non comprises)


-  - Manque d'1 carnassière


- tares invalidantes repérables



 Caractère :


- sujet exagérément agressif ou craintif


-   sujet ne se laissant pas examiner


  PETIT LEXIQUE



fanon : pli de la peau à la partie inférieure du cou, au niveau de la gorge et pouvant s'étendre jusqu'au poitrail



ladre : présence de zones dépigmentées



stop : dépression cranio-faciale, cassure fronto-nasale, située entre la région frontale et la région nasale, formée par l'os frontal qui s'abaisse et les os nasaux qui se relèvent


prognathisme : cela signifie étymologiquement « mâchoire avancée »


Il y a prognathisme lorsque les incisives ne se touchent plus


métatarse : il s'agit de la cheville que l'on nomme aussi canon ou paturon