Dreamclass

Dreamclass

American Staffordshire Terrier


ALIMENTATION




 

 

L'alimentation est importante pour le bien être et la santé du chien. Essayez de lui donner ses repas dans un lieu calme et à horaires fixes. Si au bout de 15 minutes, il n'a pas touché à sa gamelle ou a laissé des croquettes au fond et s'en est désinteressé, enlevez lui.

Il apprendra ainsi la patience et la frustration dans le sens où ce
n'est pas lui qui décide à la maison mais bien vous.

Il est important pour la digestion, les aplombs et articulations que le chien, dès son plus jeune âge, mange « à hauteur »
c'est à dire qu'il faut surélevé sa gamelle de façon à ce que le
chien ne soit pas obliger d'abaisser son corps pour manger.

Si vous optez pour des croquettes, ne prenez pas n'importe quelle marque et privilégiez la qualité plutôt que votre porte-monnaie et
surtout, durant la 1ère année de sa vie. Sachez que toutes les
marques de croquettes ne conviennent pas à tous les chiens.

Si vous optez pour une alimentation « maison », attention à
ne pas lui donner n'importe quoi, Il y a des aliments de bases à
respecter et des quantités. Faites en sorte de respecter les
proportions à hauteur de 45% de viande grasse, 22% de riz (pesé à sec), 23% de légumes verts et 10% de minéraux et vitamines.

La fréquence des repas et quantité de nourriture varie bien évidemment avec l'âge du chien. Essayez de lui donner 2 repas par jour jusqu'à au moins les 6/9 mois du chien et ensuite vous pouvez passer à un seul repas par jour.

Des aliments tels que les oeufs, le fromage, le poisson (attention aux arêtes), les carottes, une cuillèrée d'huile de colza (qui est la moins pour sa flore intestinale), le pain, les pommes, peuvent être
ajouter à sa gamelle.

En revanche, certains aliments sont nocifs, voir même toxiques pour votre chien, comme par exemple le lait, le sucre et le chocolat car ils sont mal digérés par le chien.

On a déjà entendu dire qu'il ne faut pas donner de viande crue au
chien parce que ça les rend fou ou leur donne le goût du sang. Ceci
est totalement faux et sans fondement aucun. La viande crue se digère mieux mais il est préférable de la faire bouillir si elle n'est pas de 1ère fraicheur. Dans tous les cas, il ne faut pas la faire trop cuire. La viande de porc doit elle, toujours être bien cuite au contraire pour éviter tout danger d'infection (maladie d'Aujesky)
et d'infestation (trichinose). Les chiens aiment bien les os, surtout ceux qu’ils peuvent ronger, comme l’épaule. Il faut toutefois faire attention car ils peuvent provoquer de la constipation ou même une occlusion intestinale, surtout chez les sujets âgés et sédentaires. Les éclats d’os peuvent par ailleurs entraîner des perforations de l’intestin. Il faut éviter en particulier les os de poulet et de lapin.

Un chien qui mendie est une mauvaise habitude dûe « au bon cœur » du maître qui donne de temps en temps une bouchée à son chien. Ne donnez pas à manger à votre chien quand vous êtes à table ou quand vous préparez un repas. Faites-le manger avant ou après vous, et au besoin, faites le sortir de la pièce dans laquelle vous mangez. Si vous voulez lui donner des restes de votre repas, pourquoi pas, mais dans sa gamelle, mélangés aux croquettes et à l’heure de son repas habituel.

Attention aux excès car les chiens ne sont pas épargnés par l’obésité.
Elle a bien entendu des conséquences sur la santé : incidence
sur les affections cardio-vasculaires, diabète, perte de vivacité…
Plusieurs facteurs favorisent l’obésité parmi lesquels la
castration, la gourmandise, le manque d’exercice ou bien encore
l’âge. Est considéré comme obèse, le chien dont l’excès de
poids dépasse 15% du poids idéal défini par le standard de la
race. Parfois, on ne voit pas venir la prise de poids à force d’être
chaque jour aux côtés de son animal et puis un jour on remarque des bourrelets. N’hésitez pas à peser votre chien et profitez
toujours d’une visite chez votre vétérinaire pour le faire monter
sur la balance. La seule solution est de le mettre au régime et de
lui faire faire de l’exercice afin qu’il retrouve son poids
idéal. Il faudra également faire une croix sur les friandises en
tout genre …

Pour savoir si votre chien est gras, observez son garrot, sa croupe ou ses flancs pour repérer les éventuels dépôts de graisseux.

Attention à la torsion d’estomac qui peut entraîner le décès de votre animal en quelques heures seulement. Evitez les courses et les sauts après son repas, qu’il faudra lui donner à un moment calme de sa journée, (matin midi ou soir, peu importe).

Souvent votre éleveur vous conseillera sur l’alimentation du chiot et il est préférable pour ce dernier de continuer avec la même
alimentation qu’il mangeait à l’élevage mais cela n’est en
rien une obligation.

Toutefois si vous changez la marque de croquettes ou le type d’alimentation du chien, sachez qu’il y à des règles à respecter afin de protéger sa flore intestinale et donc d’éviter des diarrhées souvent fréquentes lors d’un brutal changement d’alimentation ou de croquettes.

Ce changement doit être fait progressivement sur la base d’une
semaine minimum. L’idéal est de « mixer » dans la même gamelle les deux marques différentes de croquettes. Dans un premier temps, mélanger ¼ de ses nouvelles croquettes avec ¾ des
anciennes dans sa ration journalière. Passez ensuite à
moitié-moitié et après à ¾ de la ration composée des nouvelles
croquettes et ¼ des anciennes. Pour finir, votre chien mangera une
ration complète de nouvelles croquettes et son organisme aura eu le temps nécessaire de s’habituer à sa nouvelle alimentation.